Les coups de coeur des éditions Piatnitsa



Avec Cristina Dragna Turnagiu au Palace Suter, sur fond de Palais du Parlement de Roumanie( retrouvez leurs histoires dans " Ils sont fous ces Roumains") et devant la maison typique en bois du Maramures, du domaine Mircea Tudor( lui aussi dans mon livre, au chapitre des Collectionneurs)




Quand la Jerusalema danse s'empare du monde, les enfants de Transylvanie brillent par leur beauté, leur fraîcheur et leur talent inné! Je vous mets au défi de trouver une seule danseuse de ce si joli groupe, qui n'ait pas la danse et la musique dans la peau. Sans compter qu'elles ont la chance d'avoir leur club le Step Dance Sportklub, dans la jolie ville de Gheorgheni (comté d'Hargita en Roumanie) dont les habitants sont célèbres dans le monde entier pour leur hospitalité!




La version violon de Jerusalema par la merveilleuse violoniste Andrea Runceanu, du groupe roumain Amadeus electric quartet. Un montage vidéo qui se veut vertigineux sur les pentes des monts Bucegi, à environ trois heures de route de Bucarest; un peu plus haut se trouve le fameux Sphynx des Bucegi, haut-lieu cosmo-tellurique puissant, où l'on vient se ressourcer en famille, après une grimpette des plus ardue; pour les plus courageux qui ne veulent pas attendre l'unique télécabine, toujours blindée.




Découvrons avec des yeux d'enfants émerveillés, la brodeuse roumaine Mari Voinescu en plein travail. Ici la broderie main des ceintures qui accompagnent aussi bien les tenues populaires traditionnelles que des vêtements modernes contemporains, en diverses occasions. Ce chatoiement créatif des brodeuses roumaines resté très préservé, actualisé et respecté est un régal pour ceux qui aiment l'artisanat populaire dans tout son génie et sa vitalité. Cela fait partie du bonheur de vivre en Roumanie que de pouvoir trouver et porter ce genre de merveilles!




Jean-Jacques Annaud, mon réalisateur préféré, nous raconte comment il a fait un film à partir du livre: " Le nom de la rose", lequel s'était vendu dès parution à un million d'exemplaires. Un homme de défi, également réalisateur du merveilleux film "L'ours", exigeant, cultivé, lumineux, que l'on ne se lasse pas d'écouter dans sa passion et son respect de l'écriture! Un grand hommage aussi à un auteur hors norme: Umberto Ecco, adoré par tous.




Ce magnifique film de Dumitru Brudala prend le prétexte de nous raconter la création de la transalpine, la Route des Rois dans les Carpates roumaines, voulu par le Roi Carol II, pour survoler monts et vallées, grottes et légendes, à travers des images époustouflantes de beauté et de rares archives, savamment revisitées. Tout y est essentiel.



Je tenais à vous faire connaître cet auteur et aventurier remarquable qu'est Lodewijk Allaert. Nous avions partagé avec d'autres auteurs, le Prix Panait Istrati, au Salon du Livre de Paris en 2013 et j'avais gardé un bon souvenir de son texte lumineux. Je l'ai retrouvé ces temps-ci, avec un grand plaisir, dans ces deux livres, dans lesquels Lodewijk nous embarque avec une maestria bien à lui de la langue française, dans des périples courageux, riches en réflexion profonde, d'abord sur le Danube puis ensuite dans les Carpates. Un homme rare, une moisson rare, une humanité réjouissante, un grand talent de plume nourrissant, à découvrir d'urgence!




La parole est ce qui distingue l'homme de l'animal et l'auteur chanteur compositeur HK ne s'en prive pas.Voici qu'un jour, du Nord au Sud, des places publiques au coeur des écoles, s'est répandu un beau chant de résistance, sans haine ni violence: Nous on veut danser encore.





Danser encore, en forêt d'Avalon, le forêt magique légendaire où Merlin l'enchanteur rencontra Viviane la fée.





Aperçu des records et innovations roumaines répandues dans le monde. Mai mare: le plus grand. Din lume: du monde.



J'ai appris autrefois de Paco Rabanne, le symbolisme de la mode. Il disait que les collections reflètent par anticipation, l'évolution de la société. Coup de cœur, donc pour la magnifique, nouvelle collection Printemps Été de Dolce&Gabbana, qui malgré les regards dépressifs et les démarches mécaniques des mannequins, nous prédit un fantastique renouveau. Explosant les frontières ténébreuses qui nous enserraient depuis des mois, âmes et cœurs semblent s'être recomposés, réunifiés aux couleurs de la vie, avec une énergie sans limites. La Femme est bien l'avenir de l'Homme! Souriez, on va s'en sortir et en plus, vous êtes filmées!



Quand la devise française Liberté Egalité Fraternité, descend dans la rue pour se rappeler au bon souvenir de ceux qui l'ont oublié.




Bonnes vacances les P'tits Loups et n'oubliez pas de bien rigoler: l'humour est bon pour l'immunité!





Je ne me lasse pas du sublime violoncelliste croate Stjepan Hauser, ici dans mon morceau préféré; il rend la vie plus belle quelque soient les circonstances. Merci à lui!




Comment recommander cette vidéo sans s'auto-censurer? Un vrai casse- tête! Vidéo lourdement déconseillée aux petits français nourris au bons patois des provinces, aux enseignants dépressifs dès le premier jour de la rentrée, aux syndicats d'enseignants réclamant toujours plus de contraintes liberticides made in France et aux loups garous sur les dents! Seuls pourront en profiter pleinement, les adeptes de Lafontaine et les générations de papies et mamies, nourries au bon vieux français de Voltaire, Rimbaud, Zola, George Sand, Baudelaire et Rabelais( l'écrivain, pas le restaurant!)qui, soit dit en passant, doivent bien se marrer, là haut, sur leurs nuages! Ça donne envie de croire en la réincarnation, tout ça!




Parmi les nombreuses enfants stars, nulle ne m'arrache des sourires jusqu'au fond du cœur, comme la gracieuse, vivante et talentueuse Jacky Evancho, que je suis depuis ses premiers pas! Un remède contre tous les maux de "civilisation" qui nous déconnectent de la beauté de la Création.




A découvrir sans attendre: la chanteuse guitariste arménienne Elena Yerevan et le groupe ukrainien plein de douceur et de talent B&B!. J'adore!



Whaou un timing et une interprétation parfaits. Just amazing!



Magnifique. La voix humaine qui monte jusqu'aux cieux, puisse - t-elle nous sauver de tout!



Découvrez dans le livre: Ils sont fous ces Roumains!, aux éditions Piatnitsa, la rencontre avec les responsables de la rénovation des fontaines d'Unirii, à Bucarest et leur transformation en le plus long show aquatique du monde, directement accessible au public. Une prouesse artistique et technologique passionnante, doublée d'un beau message humain.



A Bucarest, je suis tombée comme par magie, sur l'entrée du Pays aux Merveilles d'Alice. A visiter d'urgence si vous cherchez un cadeau pour un enfant ou un adulte ayant gardé son cœur d'enfant: Aza Boutique, 3ème étage du Promenada Mall. Métro Aurel Vlaicu. Un endroit magnifique et des vendeurs absolument adorables.





Alors que le piano n'avait jamais été jusque là, mon instrument de prédilection, le jeune pianiste sino-américain Lionel Yu, m'a converti à sa musique et sa réinterprétation des Grands classiques! Un nouveau souffle dont on ne se lasse pas. Merci à lui pour son talent et sa simplicité!



J''adore cette grande dame du piano roumaine, Madalina Pasol; je peux l'écouter des heures sans me lasser, moi que le piano ennuyait avant elle. Son jeu puissant, vivant, inspiré, joyeux et généreux, émouvant, me pénètre au cœur des cellules et me fait du bien. Je l'ai vu ces jours-ci, à l'Ateneul, revenir courageusement sur scène en essuyant ses larmes, venant de perdre son père et se remettre à jouer des morceaux supplémentaires pour lui, malgré sa peine, avec une force d'évocation quasi surnaturelle, reliée. A écouter et regarder sans modération!



Monastère de Varatec, une île de paix et de lumière aux pays des sapins géants de Roumanie, que vous pouvez retrouver dans le livre" Maruca Cantacuzino Enesco" la, princesse rebelle qui adorait ce lieu de vacances, dans son enfance. Depuis plus de vingt ans, les sœurs Maica Elefteria et Maica Kiriachi y pratiquent la peinture traditionnelle à l'oeuf et aux pigments traditionnels, d'icônes orthodoxes.




A découvrir, Dan Burcea, créateur du blog littéraire LETTRESCAPITALES: autant un homme rare qu'un critique littéraire tout en nuances, en profondeur et en tolérance, qui devrait faire école.




Un texte d'une vérité criante, sur la perte de repères culturels, la perte cognitive et neuronale, bref la folie tout court, qui guettent une société pratiquant l'écriture mais pas que.....inclusive!
Dommage que Ionesco et Caragiale ne soient plus là pour nous en faire des pièces de théâtre édifiantes! Au fait édifiantes venant d'édifices, c'est masculin ou féminin?




Essayez juste de ne pas pleurer en entendant le jeune chanteur Khasakh, Dimash Kudaibergen, interpréter la chanson: S.O.S d'un terrien en détresse!